Aujourd’hui, un petit article sur l’un des services possibles à destination des associations ou des universités: la médiation culturelle!

Avant de me lancer dans cette aventure qu’est le monde de l’entreprise, j’ai été quelques temps médiatrice culturelle dans un centre d’art du Pas-de-Calais (62). Plusieurs expositions se sont succédé et j’ai eu la chance de rencontrer et de travailler avec des publics très différents: des scolaires (de 5 à 18 ans), des retraités, des personnes en situation de handicap, des détenus, des amateurs d’art, des néophytes, des artistes…


EPSON scanner image
Fernand Léger, 1952 – Art Institute Chicago

Comment se passe une médiation?

En général, un médiateur culturel s’occupe de l’accueil des groupes lorsqu’ils arrivent dans le lieu. Il présente l’exposition, son contexte et accompagne le public tout au long de son parcours.

Le médiateur culturel prépare en amont sa visite pour sélectionner des œuvres/ du contenu adapté au public qu’il reçoit. Sur une même exposition, le vocabulaire utilisé sera différent selon les visiteurs: avez-vous déjà essayé d’expliquer ce qu’est la peinture à un enfant de cinq ans?

Chaque médiateur gère sa visite de la manière qui lui convient. De mon côté, j’ai tendance à poser quelques questions simples aux visiteurs et à leur donner l’opportunité de s’exprimer sur ce qu’ils voient. C’est une bonne technique pour orienter en cours de route sa médiation sur une piste ou sur une autre et adapter son langage/vocabulaire.

Par la suite, j’apporte un complément d’informations aux suggestions émises par les visiteurs. A mon sens, la médiation doit se vivre comme un échange: un contenu est apporté mais c’est surtout le moment vécu, le partage qui est important.

Un médiateur culturel, ça ne s’occupe que des visites?

Tout dépend du lieu et du contrat du médiateur! Certains ne s’occupent que de l’accueil du public dans l’exposition (qui, parfois, prend surtout des allures de surveillance de salle) mais d’autres sont investis de missions supplémentaires comme la rédaction de dossier de médiation, la prospection auprès des écoles, centres sociaux, mairies ou encore l’organisation et la tenue d’ateliers. J’ai même eu l’occasion de rédiger des contrats pour les artistes qui nous accompagnaient sur certains ateliers!

Et si je devenais médiateur culturel?

Si le métier vous tente, je vous invite dès à présent à cultiver votre polyvalence et  à avoir de nombreuses cordes à votre arc. C’est un métier passionnant qui saura correspondre aux personnes qui aiment constamment se renouveler.

Bien évidemment, l’aisance à l’oral comme à l’écrit sont des notions indissociables du médiateur culturel, tout comme une certaine souplesse intellectuelle: que l’exposition soit artistique, historique ou encore scientifique, à vous de l’adapter, de la travailler pour votre public. Cela exige parfois un goût de la recherche et un plaisir de la connaissance.

Et toi, Pauline, tu interviens comment là-dedans?

De mon côté, je propose aux associations et aux écoles/universités d’intervenir de deux façons:

  • Lors d’une formation en médiation culturelle.

    14890592_1164983066889092_3293645442782517565_o
    Formation médiation pour l’association A.T.B 14-18
    Novembre 2016

    Il s’agit, pendant une à deux heures, de présenter le métier de médiateur culturel mais aussi de former à ce métier en proposant des exercices pratiques, des astuces, des conseils pour accueillir au mieux un public sur une exposition. Cette formation peut s’appliquer dans le cadre d’une exposition artistique mais aussi scientifique et/ou historique.

  • Lors d’une exposition artistique, historique ou scientifique.
    Vous avez une exposition de prévu, des groupes se sont déjà inscrits mais vous manquez de bras pour les accueillir? N’hésitez plus une seconde! Nous pouvons prévoir ensemble une médiation adaptée à tous les publics que vous recevez, ainsi que la rédaction d’aide à la médiation (dossier de médiation, fiches explicatives…). J’assure aussi la médiation durant toute la durée de l’exposition.

C’est bien chouette tout ça, mais si j’ai encore des questions sur la médiation culturelle?

Alors, il ne faut surtout pas hésiter à m’envoyer un petit mail via le formulaire de contact! Je prendrai le temps nécessaire pour vous répondre au mieux!
Et si vous êtes aussi médiateur culturel, laissez un petit mot sur votre expérience! C’est toujours intéressant de découvrir comment ça se passe dans les autres centres, musées, lieux culturels!

Bonne journée à tous!
Pauline S.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s