305715_10150477896505337_852110471_n
En toutes circonstances, pensez à protéger votre travail!

Précédemment évoqué dans le [Kézako ?] consacré au contrat d’exposition, l’accord de dépôt-vente est un arrangement pris entre deux parties, en l’occurrence dans notre cas, entre un artiste et un lieu d’exposition. Cet accord réunit à la fois un contrat de dépôt et un mandat de vente.

Fort bien, mais concrètement, il sert à quoi cet accord ?

S’il y a bien une bonne habitude à prendre en tant qu’artiste, c’est au moins celle de rédiger un accord de dépôt-vente lorsque vous souhaitez présenter et/ou vendre vos œuvres dans un lieu. Moins complet qu’un contrat d’exposition, l’accord de dépôt-vente vous permet néanmoins de protéger vos œuvres et de définir les modalités de vente de ces dernières lors d’une exposition.

Et que doit-on trouver dans cet accord ?

Il convient de bien décrire toutes les œuvres exposées/déposées dans l’accord. Cette description comprend aussi bien le titre de l’œuvre, ses dimensions, son année de création, les médiums utilisés, et pourquoi pas, un visuel.

Dans l’accord, on n’oubliera pas non plus de noter la durée du dépôt ainsi la date de restitution des œuvres (eh oui, toutes les bonnes choses ont une fin) !

Enfin, il est bon de penser à une petite clause concernant le dépositaire des œuvres : quelles missions lui donnez-vous ? et à quel prix ? N’oubliez pas qu’il s’agit d’un accord de dépôt-vente et le dépositaire est engagé à vendre les œuvres confiées…

 

Cela me parait clair. Y a autre chose que je dois savoir ?

On a évoqué précédemment la vente… ce qui signifie qu’il est bon de fixer au préalable le prix de vente de ses œuvres. Après, pensez à adapter vos œuvres et vos prix au lieu où vous déposez votre travail. Il y a peu de chance que vous parveniez à vendre une toile importante en exposant dans un bar de quartier…
A la fin du dépôt, n’oubliez pas de demander un reçu afin de conclure la collaboration entre les deux parties.

 

Et si je n’ai pas le temps ou le courage d’écrire cet accord, qui peut le faire ?

Logiquement, le lieu de dépôt doit être en mesure de rédiger cet accord. Néanmoins, si ce n’est pas le cas, ne prenez pas de risque. La confiance est importante entre le déposant et le dépositaire mais les paroles données ne servent pas à grand-chose en cas d’incident. Sans être pessimiste ou paranoïaque, il est quand même bon de prendre le temps de rédiger un contrat.

Et sinon, vous pouvez toujours me confier la rédaction de votre accord : gain de temps et protection de votre travail assurés !  Les liens restent les mêmes!

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s